Sophrologue, un métier en pleine expansion

Le Syndicat des Sophrologues Professionnels publie la première étude nationale sur le métier de sophrologue.

Cette étude a été réalisée entre octobre et décembre 2020 auprès de 1 593 sophrologues, soit plus de 15% de la population totale de sophrologues. L’échantillon rassemble des sophrologues de tous univers et origines confondues. Le chiffre d’affaires concerne l’année 2019.

Les conclusions sont frappantes :
  • les sophrologues sont majoritairement des femmes.
  • Ils.elles sont installé.es sur tout le territoire avec une forte concentration dans les villes moyennes.
  • Les sophrologues qui vivent de leur activité ont suivi des formations longues de plus de 2 ans.
  • La plupart d’entre eux.elles cumulent d’autres activités dans le bien-être ou l’accompagnement de personnes.
  • Cependant, on voit émerger une population de sophrologues mono-activité (100% de sophrologie). 
Après avoir été une activité de reconversion, de plus en plus de personnes choisissent la sophrologie comme première activité professionnelle.

Cette étude confirme l’engouement du public pour la sophrologie qui y suit 5 séances ou plus et y trouve des réponses concrètes dans la gestion du stress, la gestion des émotions, la gestion du sommeil et la gestion de la douleur.

Cette étude a pour vocation à être renouvelée tous les 5 ans pour suivre l’évolution du métier.

Un réseau fort de plus de 800 membres

Rejoignez le syndicat historique des sophrologues