C’est en tant que directrice d’une étude portant sur un protocole de sophrologie que Patricia Grévin, adhérente du SSP et partenaire à travers le réseau de sophrologues spécialisés - le Pôle Sophrologie et Acouphènes, annonce la publication d’une étude scientifique :

Une des rares études scientifiques sur la sophrologie

Cette étude a été co-écrite et signée par Claire Duval, sophrologue, Dr M Ohresser, Dr M Kossowski, et Dr A Londero, trois médecins ORL reconnus et très spécialisés dans la prise en charge des acouphènes.
C’est une des rares études scientifiques sur la sophrologie. Elle a été dirigée par une sophrologue libérale et dans des conditions classiques d’un cabinet avec des personnes se présentant avec des acouphènes subjectifs gênants, voire invalidants.

Faisant suite aux nombreuses années passées en cabinet auprès de ceux qui souffrent d’acouphènes, Patricia Grévin a élaboré un protocole de sophrologie spécifiquement adapté aux symptômes. Elle a tenu compte, dans la mise en place de cet accompagnement, des nombreuses questions posées en cabinet par les personnes qui partagent leur impuissance à contrôler les symptômes, parfois leur désespoir à trouver une solution. Ils expriment alors leurs idées négatives et obsessionnelles, leurs peurs, leurs craintes et leurs angoisses liés à la présence des acouphènes.


Patricia Grévin avec Isabelle Berthe et Christelle Ravit-Vergès du SSP

Tous ces points sont abordés dans cet accompagnement qui s’est structuré au fil du temps et a abouti à ce protocole spécifique de 6 à 8 séances sur une période de 2 à 4 mois, nous dit Patricia Grévin.
Ce protocole a bénéficié d’une expérience de terrain avec des échanges constants avec les ORL, les audioprothésistes et les psychologues au sein de l’équipe pluridisciplinaire du Pr Kossowski, Rue Falguière à Paris et lors des colloques scientifiques AFREPA.

Un protocole spécifiquement développé pour la prise en charge des acouphènes

Ce protocole est enseigné depuis 2010 en un cycle de spécialisation de 6 jours par Patricia Grévin. Les ORL ont souhaité avoir un retour d’expérience fiable, ce qui l’a naturellement mené à mettre en place une première évaluation. La phase terrain s’est déroulée avec 17 sophrologues du Pôle Sophrologie et Acouphènes, appliquant ce même protocole dans les conditions classiques d’un cabinet libéral et sur une population de 230 patients dont 140 patients ont suivi le protocole jusqu’à son terme.

Cette étude a été soumise et publiée en mai 2020 par The European Annals of Otorhinolaryngology, revue scientifique à comité de lecture.

Les principaux enseignements de cette étude montrent que le protocole spécifiquement développé pour la prise en charge des acouphènes subjectifs peut permettre d’obtenir une atténuation de leur caractère intrusif, et cela indépendamment de l’ancienneté de l’acouphène, de son origine, de la sévérité du handicap lié à l’acouphène mesurée par le questionnaire THI. D’autres études complémentaires sont nécessaires pour affirmer l’efficacité en comparaison à une liste d’attente ou à d’autres prises en charge validées comme les thérapies cognitives et comportementales.

Pour en savoir plus sur les résultats de l’étude scientifique de cette prise en charge des acouphènes subjectifs.

Tout le Conseil d’Administration du SSP félicite à nouveau Patricia Grévin pour son implication depuis plus de 10 ans sur cette spécialisation avec la sophrologie jusqu’à la publication d’une étude scientifique en mai 2020.

Un réseau fort de plus de 700 membres

Rejoignez le syndicat historique des sophrologues