Monsieur Patrick-André CHÉNÉ

Aujourd’hui, la sophrologie est endeuillée. Elle vient de perdre l’un de ses piliers.

Le Syndicat des Sophrologues Professionnels déplore la disparition du Docteur Patrick-André Chéné et tient à saluer le grand sophrologue, le médecin, le philosophe, l’homme qui, à travers son investissement et ses convictions a oeuvré pendant toute sa vie à diffuser, transmettre, promouvoir et enrichir la sophrologie en couchant par écrit les enseignements d’Alfonso Caycedo dont il a été l’élève, en publiant des ouvrages majeurs sur la sophrologie, en poursuivant la recherche et les techniques, et en formant des milliers de sophrologues dans son Académie à Paris. L’expérience, l’intelligence et l’esprit rassembleur de Patrick-André Chéné nous manqueront. Nous lui rendons hommage pour tout ce qu’il nous a apporté au point de vue professionnel et personnel car d’aucun a rencontré Patrick-André témoignera de la sagesse qu’il dégageait. Pour toute cette richesse, nous lui en sommes à jamais reconnaissants.
 

Sa bio :

Le Docteur Chéné est né dans le 12ème arrondissement de Paris, le 18 mars 1951. Il réalise sa formation pré-universitaire avec les frères chrétiens et les frères jésuites. Une fois sa formation secondaire terminée, il entre à la faculté de médecine de Paris et obtiendra son doctorat en médecine en 1976, réalisant sa thèse sur le sujet : « Grossesse intra et extra utérine simultanée ». En parallèle de ses études de médecine, il étudie la philosophie et termine sa licence en 1973, au cours de laquelle il approfondit l’œuvre fondamentale de Marcuse, L’Homme Unidimensionnel.

Son intérêt pour la sophrologie remonte à 1980, lorsqu’il s‘initie à cette technique auprès du Docteur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre lui-même élève de Biswanger, psychiatre suisse qui élaborera l’analyse existentielle. A cette époque, Patrick-André Chéné est spécialement intéressé par la préparation à l’accouchement et à l’accouchement sans douleur, puis découvre dans la sophrologie l’authenticité d’une école scientifique inspirée par la phénoménologie, dont l’objectif principal est la découverte d’une nouvelle forme d’existence, d’une nouvelle façon positive d’ « être-dans-le-monde ». Il comprend rapidement que la sophrologie est quelque chose de plus qu’une simple thérapie ou une série de techniques de relaxation. 

Patrick-André Chéné a été le directeur fondateur de l’Académie de Sophrologie de Paris créée en 1991 et qui a formé plus de 3000 élèves. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la sophrologie et premier élève de Alfonso Caycedo à avoir consigné la méthode originale dans des manuels de formation.

« C’est avec une profonde admiration que j’ai pu constater la façon dont le Dr Chéné a su magistralement adapter la méthodologie et l‘épistémologie de la Sophrologie Caycédienne© à sa pratique professionnelle et à son existence personnelle. La tâche est complexe pour comprendre et appliquer, à la pratique clinique en obstétrique et à la vie privée, le sens véritable d’une série de concepts, nés de la phénoménologie existentielle, que j’ai initialement adaptés à la psychiatrie et ensuite aux bases de la sophrologie, comme école orientée autour de la recherche de la conscience et des valeurs de l’existence. Le Dr Chéné est en train de réussir cette magnifique expérience. » déclarera Alfonso Caycedo en janvier 2001 lors de la réédition de SOPHROLOGIE Tome 1 Fondements et Méthodologie

Un réseau fort de plus de 900 membres

Rejoignez le syndicat historique des sophrologues